Psoriasis du cuir chevelu

Qu’est-ce ?

Le cuir chevelu est l’une des régions les plus fréquemment touchées par le psoriasis vulgaire. Chez beaucoup de patients, ces squames ne sont guère visibles sous la chevelure, mais sont néanmoins gênantes parce qu’elles tombent sans cesse sur les épaules. Quand les foyers sont étendus, le cuir chevelu peut se couvrir d’une véritable carapace de croûtes. Si rien n’est fait pour détacher cette épaisse couche de squames, les cheveux finissent par tomber ou se casser. Il n’est pas rare qu’une étroite bande de peau glabre soit également atteinte le long de la ligne d’insertion des cheveux, vers la nuque ou les tempes.

Origine

La cause du psoriasis demeure inconnue à ce jour. On sait en tout cas que différents facteurs interviennent dans sa genèse. La prédisposition au psoriasis est héréditaire, ce qui explique que plusieurs personnes d’une même famille peuvent être touchées. Plusieurs, mais pas toutes, car être porteur des gènes prédisposants ne suffit pas. D’autres facteurs doivent s’ajouter pour que l’individu développe la maladie. Des bactéries appelées streptocoques jouent un rôle important à cet égard. Ces germes peuvent provoquer diverses inflammations, par exemple des angines, dont on sait qu’elles peuvent déclencher une poussée de psoriasis. D’autres facteurs déclenchants comme certains médicaments, des facteurs psychiques (stress) ou un mode de vie malsain (consommation immodérée d’alcool, surpoids, fumer) peuvent également contribuer à aggraver la maladie.

Le psoriasis est considéré aujourd’hui comme une maladie auto-immune. Le système immunitaire, qui assure normalement la défense de l’organisme, développe alors une réaction contre la peau et parfois même contre les structures articulaires. La conséquence est une perturbation des processus de division cellulaire avec néoformation excessive de cellules de l’épiderme.

Traitement

Traitement ciblé aux UV

Même sur le cuir chevelu, les foyers psoriasiques peuvent être traités avec succès par des rayons UV. Pour mieux cibler le traitement, on a développé le peigne UV, un petit appareil électrique en forme de peigne qui émet des rayons ultraviolets.

Options de traitement médicamenteux

Pour traiter le psoriasis du cuir chevelu, la première chose à faire est de détacher les squames. On utilise pour cela des produits qui contiennent 5-10% d’acide salicylique ou 30% d’urée combinée avec de l’acide salicylique. On peut renforcer l’effet de ces produits en les laissant agir pendant la nuit, coiffé d’un bonnet de bain ou de coton. Le lendemain matin, le patient se lave les cheveux pour éliminer les squames. On recommande les shampooings à base de goudron, de kétoconazole, de soufre ou de pyrithione de zinc.

Le traitement proprement dit intervient après la desquamation. Desapplications d’huile de carthame, d’avocat ou d’olive peuvent suffire pour traiter des formes légères de psoriasis du cuir chevelu. Une autre solution est le recours à des préparations à base d’urée, d’anti-inflammatoires ou de sel de la mer Morte. Les préparations de vitamine D conviennent très bien pour le traitement des formes un peu plus sévères de psoriasis du cuir chevelu. Toutefois, comme ces préparations irritent la peau du visage, il faut veiller à éviter tout contact accidentel du produit avec le visage et bien se laver les mains après avoir appliqué la solution.

Dans les cas réfractaires de psoriasis du cuir chevelu, on recommande souvent l’application de préparations à base de cortisone. D’une part, la cortisone combat l’inflammation et d’autre part, elle diminue l’épaisseur des foyers psoriasiques. Certaines de ces préparations contiennent en plus de l’acide salicylique, censé renforcer l’effet de la cortisone.

Dans les formes modérées à sévères du psoriasis du cuir chevelu, le traitement local ne suffit plus. Seul un traitement (d’appoint) administré par voie interne donne alors des résultats acceptables dans un délai convenable.

Application sur le cuir chevelu

L’application correcte d’un produit sur le cuir chevelu peut être longue et fastidieuse : on fait prudemment une raie avec le peigne, on prend un peu de produit sur le doigt et on le dépose le long de la raie en massant légèrement. Puis on fait une autre raie environ un centimètre et demi plus loin et on répète l’opération.

Les lotions s’appliquent directement sur le cuir chevelu et il n’est en général pas nécessaire de faire des raies. Il faut cependant prendre garde que le liquide ne coule pas dans les yeux. Une autre option confortable est l’emploi d’un anti-psoriasique sous forme de mousse ou de shampooing. Les avantages de la mousse sur le shampooing sont, d’une part, que la mousse n’a pas besoin d’être rincée (la notion de « temps d’action » devient caduque) et d’autre part, que ces produits ne coulent pas. De plus, les mousses ne graissent pas, ne laissent pas de résidus et s’appliquent tout en douceur, sans massage, ce qui est un avantage pour une peau enflammée.

verletzter-fingerrelaxsprechblase-plusanweisungenhandschlag

Ne vous grattez pas

Grattez-vous le moins possible.

Recourez si nécessaire à des crèmes calmantes ou à des exercices spécifiques de gymnastique mentale.

Détente

Prenez également soin de votre peau entre les poussées aigües. Elle sera plus souple et son état général s’en trouvera amélioré.

Parlez avec votre Médecin

Voyez avec votre dermatologue si les médicaments qui vous sont éventuellement prescrits par d’autres médecins pourraient aggraver votre psoriasis.

Expliquez et informez

Si les gens vous posent des questions sur votre maladie, sachez que ce n’est là souvent que le reflet de leur méconnaissance de la maladie. Expliquez à votre partenaire que le psoriasis est une maladie héréditaire (vous n’en êtes donc absolument pas responsable) et non contagieuse, mais malheureusement chronique et (encore) incurable.

Vous n’êtes pas seul(e)

Demandez de l’aide à vos proches, par exemple pour appliquer vos crèmes ou pour une bonne discussion entre amis. Partagez vos expériences avec d’autres personnes se trouvant dans la même situation. Il est souvent bénéfique de parler de ses soucis et de sentir que d’autres personnes sont en proie aux mêmes difficultés.

  • Prenez également soin de votre peau entre les poussées aigües. Elle sera plus souple et son état général s’en trouvera amélioré.
  • Renseignez-vous pour savoir s’il existe une formation à l’intention des patients atteints de psoriasis dans votre région, p.ex. dans une clinique universitaire.
  • Demandez à votre caisse maladie quel soutien (aussi psychologique) elle peut vous proposer. Il est rare que l’on connaisse l’ensemble des prestations offertes par sa caisse maladie et les possibilités existantes.
  • Si vous avez des difficultés à obtenir une place dans une clinique pour un séjour médicalement indiqué, veuillez vous adresser au service de consultation indépendant à l’intention des patients. Vous y recevrez des conseils utiles et éventuellement une aide pratique.

Conseils spécifiques pour le cuir chevelu

  • Utilisez une brosse douce au lieu d’un peigne. A vouloir se débarrasser des squames sur le cuir chevelu à coups de peigne ou en se grattant, on atteint l’effet contraire : les foyers psoriasiques s’aggravent. Le cuir chevelu réagit de manière très sensible à tous les stimuli.
  • Evitez toute irritation supplémentaire du cuir chevelu comme p.ex. l’utilisation d’un sèche-cheveux très chaud. Ne pas non plus masser la tête.
  • Utilisez un miroir opposé pour voir l’arrière de votre tête.
  • Choisissez avec soin vos produits de soins capillaires (shampooing, mousse coiffante, etc.) en veillant à ce qu’ils n’aient pas d’effet desséchant.
  • Les permanentes et les colorations (ou décolorations) abîment la peau et peuvent notamment renforcer une poussée récente de psoriasis. Elles sont moins problématiques si votre psoriasis se trouve dans une phase stable.
  • Parlez en toute franchise de votre psoriasis à votre coiffeur. Au cours de leur formation, les coiffeurs acquièrent également des connaissances sur les maladies cutanées. Dans les forums de discussion sur internet consacrés au psoriasis, vous trouverez aussi des informations qui vous guideront dans le choix d’un coiffeur adéquat.
  • Une fois la poussée terminée, n’oubliez pas de continuer à soigner votre cuir chevelu! Choisissez de préférence des shampooings et des produits de soins doux ou spécialement adaptés au psoriasis.
  • Portez un chapeau, une casquette, un bonnet ou un foulard si vous ressentez parfois le besoin de masquer les plaques ou les squames du psoriasis. Ne portez pas ce couvre-chef trop longtemps pour éviter des démangeaisons supplémentaires ou des irritations.
  • Choisissez plutôt des vêtements sur lesquels les squames qui se détachent du cuir chevelu ne sont pas trop visibles: pas de tissus foncés et plutôt de la soie, plus facile à débarrasser des pellicules.
  • N’ayez pas peur des corticoïdes puissants. Si votre médecin vous en a prescrits, c’est qu’ils sont indiqués et très utiles dans votre cas. Leur durée d’utilisation ne doit pas excéder quelques semaines. Le risque d’effets indésirables au niveau du cuir chevelu est nettement moins marqué que sur le visage par exemple; le cas échéant, ceux-ci n’apparaissent que plus tardivement.

Conseils pour les soins cosmétiques

Les dermatologues recommandent la ligne de soins intensifs Avène pour assurer une prise en charge globale de votre psoriasis, incluant les soins cosmétiques d’accompagnement.

Um Ihnen bei Ihrem Besuch auf unserer Webseite den bestmöglichen Service und die höchstmögliche Benutzerfreundlichkeit gewährleisten zu können, verwendet unsere Website Cookies. Wenn Sie unsere Website weiter nutzen, stimmen Sie der Speicherung von Cookies zu. Zur Datenschutzerklärung