Autres mycoses cutanées

Il existe environ une trentaine de dermatophytes (champignons filamenteux) capables de déclencher une mycose cutanée (= mycose de la peau glabre). Ils sont majoritairement zoophiles (de l’animal à l’Homme) et anthropophiles (de l’Homme à l’Homme). Les plus fréquents sont Microsporum canis et Trichophyton rubrumi.

Aussi fréquente que les onychomycoses (mycose de l’ongle), les mycoses de la peau  représentent près de 50% des mycoses. Elles peuvent apparaître dans les grands et les petits plis (p.ex. espace interorteil = pied d’athlète), sur une grande surface ou sur le cuir chevelu.

Les grands plis se trouvent sous la poitrine (plis sous-mammaires), sous les bras (les plis axillaires), au niveau de l’aine (les plis inguinaux) et entre les fesses (le pli interfessier).

Les mycoses dans la région des plis inguinaux, Tinea inguinalis,concernent beaucoup plus les hommes que les femmes ou les enfants. Généralement elle apparaît après une auto-inoculation à partir d’une mycose des pieds. Les lésions sont symétriques, rouges, squameuses et elles grattent. L’extension vers la face interne des cuisses est fréquente.

Aux autres plis, les symptômes  sont les mêmes mais sont bien plus rares.

Um Ihnen bei Ihrem Besuch auf unserer Webseite den bestmöglichen Service und die höchstmögliche Benutzerfreundlichkeit gewährleisten zu können, verwendet unsere Website Cookies. Wenn Sie unsere Website weiter nutzen, stimmen Sie der Speicherung von Cookies zu. Zur Datenschutzerklärung