L’hémangiome infantile

La fraise – l’hémangiome infantile

L’hémangiome est également nommé fraise en raison de sa coloration rouge intense. Le terme technique est dérivé du grec ancien. On entend par « hémangiome infantile », une tumeur bénigne, souvent grandissante vite, chez des bébés et des jeunes enfants. Il s’agit d’une tumeur des vaisseaux sanguins, dont la cause n’est pas encore clarifiée. Bien que la progression de la maladie ne pose pas de problème, un médecin doit être consulté rapidement pour un diagnostic précoce. Vous trouverez ici tout sur le diagnostic, les possibilités de traitement et recevez toutes les informations concernant de l’hémangiome infantile.

Qu’est-ce qu‘un hémangiome infantile?

Les hémangiomes sont composés de vaisseaux sanguins supplémentaires dans le domaine de la peau ou de la muqueuse. Les hémangiomes infantiles se développent typiquement uniquement quelques jours ou semaines après la naissance. Chez les enfants, ce type d’hémangiome (= hémangiomes infantiles) est relativement fréquent – touchant jusqu’à 10% des enfants en bas âge. Parmi ceux-ci, 4 enfants sur 5 n’ont pas besoin d’être traités car ces hémangiomes sont généralement anodins et régressent naturellement. Environ 12% des hémangiomes infantiles doivent être adressés à un spécialiste, p. ex. lorsque la vision est altérée ou les voies respiratoires bloquées. Il existe différentes possibilités de traitement de l’hémangiome infantile.

A quelle fréquence et sur quelles parties du corps les hémangiomes se déclarent-ils chez les enfants ?

Jusqu’à 10% des bébés sont concernés par les hémangiomes infantiles ; les prématurés avec un poids inférieur à 1 kg à la naissance sont encore plus fréquemment touchés. Ainsi, l’hémangiome est la tumeur la plus fréquente chez les enfants en bas âge. Il convient de noter que les filles sont beaucoup plus souvent touchées que les garçons. Environ 60% des hémangiomes se trouvent au niveau de la tête et du cou. De plus, des ulcères apparaissent aussi sur le foie et la poitrine.

Quand un hémangiome infantile se développe-il?

Des hémangiomes véritables n’existent généralement pas encore à la naissance et ils apparaissent au plus tôt quelques jours, la plupart quelques semaines, après la naissance. Les stades précurseurs peuvent être identifiés à la naissance, mais sont souvent négligés ou attribués à d’autres causes (taches de naissance). Les hémangiomes se développent le plus rapidement au cours des 8 premières semaines de vie. Ils ont en général atteint 80% de leur taille finale après 3 mois.

Comment la maladie évolue-elle chez les jeunes enfants?

Les hémangiomes évoluent en trois phases:

  • Phase de croissance: Les hémangiomes se développent le plus rapidement au cours des 8 premières semaines de vie. La croissance ralentit par la suite et peut s’étendre sur plus de 6 à 9 mois.
  • Plateau (durée variable)
  • Régression

Quelles complications peuvent se manifester en cas d’hémangiome infantile?

Les hémangiomes situés sur le visage peuvent en particulier causer des problèmes lorsqu’ils compromettent des fonctions importantes. Dans les faits, 12% des hémangiomes infantiles nécessitent un traitement, et celui-ci doit être débuté aussi tôt que possible pour éviter de graves problèmes.

De plus, il faut éventuellement soumettre des restes d’hémangiomes situés sur la lèvre ou le nez à une intervention chirurgicale après la régression.

Questions fréquentes au sujet des hémangiomes infantiles

Les parents d’enfants malades sont souvent confrontés aux mêmes questions concernant la maladie. Ci-après, nous vous proposons des réponses aux questions fréquemment posées sur les hémangiomes infantiles.

Quelle est la cause d’un hémangiome infantile?

L’origine de l’hémangiome infantile est inconnue. Certains facteurs de risque sont toutefois connus:

  • type de peau claire
  • faible poids à la naissance
  • sexe féminin
  • grossesse multiple
  • naissance prématurée

Comment reconnaître un hémangiome infantile?

Seul un médecin peut poser un diagnostic d’hémangiome infantile ou d’une autre modification de la peau. Les signes évocateurs d’un hémangiome sont l’apparition uniquement après la naissance et une croissance rapide marquée par la suite. Lorsque la zone concernée est chaude au toucher, cela peut également indiquer un hémangiome infantile.

Quand un enfant doit-il être traité?

La décision concernant la nécessité du traitement d’un hémangiome infantile se fait au cas par cas par le médecin. Un traitement est cependant toujours nécessaire lors de:

  • complications engageant le pronostic vital
  • ulcération non maîtrisable
  • limitations fonctionnelles (p. ex. champ visuel restreint, respiration altérée et bien d’autres)
  • risque de défiguration permanente

Le traitement doit être débuté dès que possible si l’une ou plusieurs des circonstances décrites sont présentes car l’hémangiome infantile croît très vite. Vous pouvez trouver plus d’informations dans la section sur le traitement d’un hémangiome infantile.

Conseil: Faites régulièrement des photos pour mieux évaluer la croissance effective.

L’hémangiome infantile se résorbe-t-il complètement?

L’éventuelle présence de résidus visibles dépend de la taille, de la localisation et du type de l’hémangiome. Jusqu’à 69% des hémangiomes infantiles laissent des lésions permanentes si aucun traitement n’est effectué.

Il appartient au spécialiste de décider s’il s’agit d’un hémangiome nécessitant un traitement ou s’il est nécessaire de l’enlever.

L’hémangiome cause-t-il des douleurs à mon enfant?

Les petits hémangiomes sont en règle générale indolores. Les grands hémangiomes à croissance rapide et potentiellement profonds peuvent toutefois occasionner des douleurs. Un risque d’ulcère douloureux, d’infection bactérienne et/ou d’hémorragie existe en particulier lorsque l’hémangiome se situe p. ex. au niveau d’un pli de la peau.

Où mon enfant peut-il être traité?

Vous trouverez une liste de spécialistes pour le traitement des hémangiomes infantiles dans notre énumération des centres d’accueil.

Quels sont les traitements possibles?

Seul un médecin peut déterminer le traitement individuel approprié à chaque enfant. Vous trouverez dans la section des traitements d’hémangiome infantile une vue d’ensemble des méthodes actuellement disponibles.

Le diagnostic d’hémangiome infantile

La prudence s’impose, même si les hémangiomes infantiles sont pour la plupart inoffensifs et reculent naturellement dans des nombreux cas. En particulier, les contraintes esthétiques, et dans certains cas, des complications de la santé obligent à agir rapidement. Le diagnostic le plus rapide possible est essentiel, car un traitement précoce est extrêmement important pour le guérir sans problème.

A cette occasion il convient de noter que d’autres maladies peuvent provoquer des taches rouges au niveau du visage et du corps chez les jeunes enfants. Partiellement les taches de naissance rouges sont aussi confondues avec les hémangiomes. Il est donc d’autant plus important de consulter rapidement un médecin!

Comment un hémangiome infantile est-il identifié sans aucun doute?

Les trois phases du développement d’un hémangiome infantile (croissance, plateau et régression) se déroulent sans complications pour la grande majorité des enfants touchés. Il appartient au spécialiste de décider si un traitement est nécessaire. Pour ce faire, le médecin doit déterminer avec certitude s’il s’agit d’un hémangiome ou d’un autre type de modification de la peau («malformations vasculaires»).

Les trois questions suivantes l’aident lors de ce processus:

  • La modification était-elle présente à la naissance? Si non: évocateur d’un hémangiome. Autrement ce serait plutôt évocateur d’une malformation vasculaire.
  • La modification grandit-elle avec le temps?* Si oui: évocateur d’un hémangiome
  • La zone est-elle chaude au toucher? Si oui: évocateur d’un hémangiome

* Les photos de la partie du corps touchée réalisées régulièrement, de préférence avec un objet de comparaison (p. ex. une règle), et la prise de mesure régulière représentent une bonne solution pour documenter la croissance.

S’il s’agit d’un hémangiome, le médecin déterminera également dans laquelle de trois phases de développement l’hémangiome infantile se trouve. Aucun examen supplémentaire n’est nécessaire si les résultats provenant de l’examen et des questions indiquent qu’il s’agit d’un hémangiome non compliqué.

Sur la base des phases de développement respectives du changement de la peau et de la taille de l’hémangiome, le médecin peut immédiatement prendre les mesures nécessaires.

Echographie pour les grands hémangiomes

Dans le cas d’hémangiomes étendus à croissance exagérément rapide, un examen par ultrason déterminera sa taille exacte (et surtout la profondeur) et pourra évaluer l’atteinte sur les organes voisins. Des mesures supplémentaires, telles qu’une IRM (imagerie par résonance magnétique; une méthode de visualisation des tissus et des organes, souvent également appelée imagerie par résonance magnétique nucléaire ou simplement résonance magnétique), ne sont nécessaires que si les résultats ne sont pas clairs ou en cas de doutes concernant l’implication d’organes vitaux.

Dans de rares cas, une biopsie, c’est-à-dire un prélèvement tissulaire, peut également être réalisée. Un examen histologique peut alors exclure définitivement une tumeur maligne. Dans la plupart des cas, cela n’est plus nécessaire en raison du diagnostic déjà fait.

Traitements possibles des hémangiomes problématiques

Seul environ un hémangiome infantile sur dix doit être traité. Dans les autres cas la régression est terminée à l’âge de neuf ans. Néanmoins, dans ces cas on doit également veiller qu’il ne reste pas de restrictions esthétiques ou fonctionnelles. Eventuellement une intervention chirurgicale mineure peut être nécessaire.

Dans les zones problématiques, il se peut toutefois que des complications se manifestent, telles qu’une perte fonctionnelle ou la formation d’un ulcère, nécessitant de débuter le traitement dès que possible (les zones problématiques sont p. ex le visage, la région anale ou génitale, les plis de la peau tels que les aisselles ou le cou). Un besoin d’intervention rapide est en particulier nécessaire pour les hémangiomes situés au niveau des yeux, des lèvres et du nez.

Quels sont les médicaments Utilisés?

Les bêta-bloquants représentent une possibilité thérapeutique qui réduit et décolore les hémangiomes à croissance rapide. Elle présente un très bon profil d’efficacité et de sécurité et est initiée par un expert. En termes simples, le bêta-bloquant arrête la phase de croissance des hémangiomes et lance immédiatement la phase de régression. Le premier effet commence généralement après quelques heures. L’hémangiome devient un peu plus doux et le flux sanguin diminue. En conséquence, il régresse progressivement. Administrer les bêta-bloquants est devenue la procédure standard dans le traitement des hémangiomes infantiles. Enfin et surtout, les taux de réussite élevés, les faibles effets secondaires et l’administration simple chez les jeunes enfants (les bêta-bloquants peuvent être pris par voie orale), parlent en faveur d’un traitement médicamenteux.

Quels sont les autres procédés thérapeutiques utilisés?

Les bêta-bloquants sont la thérapie de première intention pour le traitement des hémangiomes infantiles. Mais si l’évolution de la maladie est plus sévère, par exemple si la fonction des organes est à risque, ou s’il existe des restrictions esthétiques, d’autres thérapeutiques doivent être utilisées (p. ex., thérapie au laser, chirurgie ou cryothérapie).

Quelles sont les possibilités de traitement ultérieur?

Après le traitement, les résidus, cicatrices ou fortes pigmentations peuvent, selon la situation, être opérés ou traités au laser. Il est recommandé de le faire avant la scolarisation. La méthode la plus appropriée se décide au cas par cas. Apprenez-en plus auprès d’un expert dans votre région.

Centre d’accueil et informations complémentaires sur l’hémangiome infantile

Vous ne savez pas si les taches rouges sur le corps de votre enfant ne sont qu’une éruption cutanée ou un hémangiome infantile ? Comme mentionné ci-avant, une maladie avec des hémangiomes infantiles est généralement sans problème. Cependant, un diagnostic précoce et un traitement approprié sont essentiels pour éviter les complications et les limitations esthétiques. Laissez-vous vous faire conseiller par un des nombreux experts suisses sur le sujet des hémangiomes infantiles.

Service de consultation pour des hémangiomes infantiles

Vous trouverez ici le bon centre d’accueil pour un expert des hémangiomes infantiles à proximité :

Institut ↑↓ NPA↑↓ Lieu ↑↓
Hôpital de l’Enfance Lausanne – CHUV 1004 Lausanne
Hôpitaux universitaires de Genève 1205 Genève
Inselspital 3007 Bern
Universitäts-Kinderspital beider Basel 4056 Basel
Kantonsspital Aarau 5001 Aarau
Kinderspital Zürich 8032 Zürich
Ostschweizer Kinderspital 9006 St. Gallen

Veuillez accepter l’utilisation du transfert de données à des tiers conformément à notre politique de confidentialité.

Vidéos et documents sur les hémangiomes infantiles

Nous vous mettons à disposition des documents supplémentaires et des vidéos de démonstration sur le thème des hémangiomes infantiles.

Carnet de suivi pour le traitement de votre enfant atteint d’hémangiome infantile

Nous mettons à votre disposition le carnet de suivi à télécharger ici.

Il vous aide à traiter votre enfant plus facilement et résume toutes les informations importantes.

Vous trouverez également des conseils et des informations sur l’administration optimale du médicament.

Vidéo sur les hémangiomes infantiles

Dans cette vidéo, Dr. La Scala explique ce qu’est un hémangiome infantile, comment il évolue et les besoins de traitement.

Guide pour les proches, parents et les soignants / le personnel soignant

Ce guide est destiné aux proches et parents d’enfants qui ont déjà reçu le médicament Hemangiol® par un médecin. Il complète la notice et les instructions du médecin. Il ne remplace pas la lecture attentive de la notice. Téléchargez le guide ici!

Paramétrage des cookies

Mentions légales

Nous utilisons des cookies pour optimiser votre navigation sur notre site, notamment des cookies de différentes catégories. Vous pouvez définir les catégories que vous souhaitez autoriser. Notez cependant que selon les paramètres définis, toutes les fonctionnalités du site ne seront peut-être plus disponibles.

Pour plus de détails, voir notre déclaration de confidentialité.

Voir les détails
Paramétrage des cookies

Voici un aperçu de tous les cookies utilisés. Vous pouvez accorder votre consentement à des catégories entières ou afficher des informations complémentaires pour sélectionner seulement certains cookies.

Indispensables
Ces cookies sont indispensables au fonctionnement du site et permettent d’activer les fonctionnalités de sécurité.
Statistiques et marketing (1)
Pour améliorer en permanence notre offre et notre site Internet, nous collectons des données anonymisées à des fins de statistique et d’analyse. Ces cookies permettent par exemple de calculer le nombre de visiteurs, de déterminer l’impact de certaines pages de notre site et d’optimiser nos contenus en permanence.
Les cookies de marketing servent à vous proposer des contenus ou des annonces publicitaires adaptées. Nous pouvons ainsi proposer aux internautes des offres personnalisées.
Masquer les détails